04 72 60 93 09 contact@nathalie-folly.fr

Hypnose ou hypnothérapie ?

Beaucoup d’idées fausses circulent à-propos de l’hypnose, influencées en grande partie par les spectacles d’hypnotiseurs, mais l’hypnotiseur n’est pas un thérapeute. Je pratique à mon cabinet l’hypnothérapie : une hypnose qui soigne, qui facilite les changements que vous avez décidés.

L’Hypnose ne vous fait pas perdre conscience

L’Hypnose est un état de conscience augmentée qui ne vous fait jamais perdre conscience, bien au contraire. Cet état spécifique permet de dialoguer avec toutes les “parties de vous” impliquées dans ce que vous venez régler. Vous reprenez  la maîtrise sur vos mécanismes mentaux inconscients.

L’Hypnose est un état naturel

L’hypnose est utilisée pour guérir depuis la nuit des temps, les premiers écrits connus (-6000 av J-C)  attestent déjà de sa pratique. L’hypnose est un état naturel attesté scientifiquement depuis 2002 (Michael I.POSNER et Mary K.ROTHBART “brain states and hypnosis research”). Tout le monde est donc réceptif à l’hypnose et peut profiter de ses bienfaits. C’est d’ailleurs un état que tout le monde a déjà expérimenté sans le savoir :  par exemple au moment de  l’endormissement quand nous sommes encore conscients, ou, lorsque nous conduisons. Selon certains scientifiques, le cerveau se place même automatiquement en état hypnotique au bout d’une heure trente de fonctionnement.

De plus en plus présente en milieu médical

L’hypnose est validée par la médecine : elle est de plus en plus présente en milieu hospitalier, dans les cabinets dentaires,  pour l’anesthésie et la gestion de la douleur notamment. Au cabinet, je l’utilise pour réduire les traumatismes, se libérer des dépendances, réguler les états de stress, aider aux processus de deuil, etc.

Hypnose & spiritualité

L’hypnose n’engage ni ne contredit aucune orientation spirituelle. L’Église catholique, entre autre, s’est prononcée très clairement en sa faveur et ce depuis la fin du XIXe siècle. Nous citons pour exemple Pascal Ide Docteur en médecine, philosophie et théologie, Il est actuellement prêtre du diocèse de Paris : « L’hypnose n’est pas un phénomène nuisible […] elle ne s’oppose pas à la liberté; entre des mains intelligentes et sûres, elle peut devenir un excellent principe de médecine morale et un agent thérapeutique d’une incontestable utilité » (1).

1- Pascal Ide, Des ressources pour Guérir, p.94.Imprimatur, M.Vidal, Vic. Ep. 20 juillet 2012. Nihil obstat, FR. de Chaignon, 20 juillet 2012.

L’hypnothérapie & vous

Au cabinet, Je n’utilise cette technique qu’avec votre accord et toujours :

  • après avoir répondu à toutes vos questions,
  • vous avoir proposé une séance d’essai qui vous permet d’avoir une expérience concrète de l’état hypnotique avant de l’utiliser en thérapie. Ainsi, ni inquiétude, ni surprise : vous savez exactement comment va se dérouler le processus.

L’hypnothérapie permet de régler des traumatismes dans un état mental très confortable : couplé avec les Thérapies Symboliques Avancées (TSA), elle permet de réduire des phobies, de se défaire de comportements toxiques sans efforts, sans avoir l’obligation de “revivre” les phénomènes angoissants.